shame!

Le projet prend pour point de départ la pratique contemporaine du « public shaming » via les réseaux sociaux. L’usage démocratique de ces médias expose de plus en plus de personnes au risque d’être publiquement humilié et détruit - tout en donnant à chacun la possibilité de devenir l’acteur d’une telle pratique, protégé par une anonymat et habilité par un consentement de masse.

Cette pratique n’est pas que l’évolution contemporaine de quelque chose qui existe depuis toujours : le besoin d’un bouc émissaire, le besoin de faire partie d’un groupe et d’isoler la non-conformité. Même si la personne concerné est dans l’erreur, le châtiment prend/prenait souvent des proportions hors-mesure qui ont tendance à rassurer ceux qui décident de la condamnation.

Mon propos c’est de mener une recherche de nature plasticienne et conceptuelle autour du concept de « Honte », soit d’un point de vue d’archive, soit d’un point de vue des données (avec l’aide de sociologues, psychologues, historiens, ingénieurs), soit d’un point photographique, à travers la photographie documentaire et la mise en scène.

Je planifie une approche transmédiatique (images, sons, captures d'écran, écriture et site Web) pour soulever des questions et sensibiliser à ce sujet, sans oublier que l'esthétique est nécessaire pour capter le regard et impliquer le public.

*click on images for text in english

  • Black Twitter Icon
  • Black Instagram Icon

©AriannaSanesi 2020 All Rights Reserved